Technique de culture sur pente

Certaines parcelles sont trop pentues pour pouvoir travailler à l’aide d’un motoculteur. La solution adoptée a été la réhabilitation d’une technique anciennement utilisées dans la vallée à l’aide de câbles et treuils.

Techniquement, comment ça marche?

Cette technique consiste à utiliser la force motrice d’un moteur thermique pour entraîner un outil de traction animale via un treuil tel qu’illustré avec le schéma ci-dessous :

Exemple de la culture de la pomme de terre au treuil

En 2017, nous avons équipé une parcelle du système de treuil. Elle était restée en friche depuis 2 ans, car trop pentue pour pouvoir la travailler. Dans un premier temps, nous avons nettoyé la falaise pour pouvoir la pitonner et la câbler. Puis, nous avons installé la plateforme d’encrage qui viens accueillir le moteur et le treuil.

De la friche à la parcelle

Le travail de la parcelle c’est fait avec un outil de traction animale de labour. Les mottes et les racines de surface ont été broyées avec un passage de fraise de motoculteur, lui-même tracté par le câble et le treuil (toujours à cause de la pente de la parcelle et de la falaise de plus de 20 mètre en dessous).

Ouverture des sillons de plantation et le buttage des plants

Les sillons de plantation ainsi que le buttage des plants sont réalisés à l’aide d’un outil de motoculteur qui a été adapté pour le travail au treuil. Un manche est ajouté au socle afin de pouvoir maintenir l’axe et d’influer sur la profondeur du sillon. L’outil est guidé par l’utilisateur et est tracté par la force du moteur à l’aide du treuil, qui est activé par le deuxième utilisateur.

Récolte

Pour la récolte, la même technique est utilisée, avec un outil différent. C’est une récolteuse à pomme de terre de motoculteur, qui est adaptée avec un manche et une attache pour le câble du treuil.

Illustration des différentes étapes de la culture

 

Résultat 2017

Cette technique ce montre efficace. Elle nécessite peu d’investissements matériel et permet de cultiver des parcelles très accidentées et non accessibles en tracteur.

Particulièrement adapté à la culture de la pomme de terre, on peut imaginer adapter d’autres outils au câble pour diversifier les fonctionnalités et les variétés cultivées.

Nous projetons de câbler d’autres parcelles pour la saison 2018. Inconvénient : le déplacement du bloc treuil moteur sur de nouvelles plateformes d’encrage s’avère lourd et fastidieux. La solution envisagée pour la mobilité de cette technique sur différentes parcelle, est d’utiliser un moteur plus léger monté sur roue (voir prototype photo ci-dessous).

 

 

 

 

Catégories : Technique

Les commentaires sont clos.